Installer un composteur individuel

Dans mon appartement parisien, j’ai cessé de jeter mes dechets organiques pour les stocker dans l’un de mes jardinieres de rebord de fenêtre. Mais pour ma maison individuelle, j’ai décidé de construire un composteur: avec les 3 hectares produisent suffisament de déchêts pour remplir 200 composteurs !

Le problème de la gestion des déchets est un problème de plus en plus préoccupant en Europe. Si les systèmes efficaces de collecte des déchêts nous permettent d’ignorer ce problème la plupart du temps, il remonte à la surface de façon criante dès lors que le système se dérègle: les rues de Naple se sont remplies de déchêts en l’espace de quelques semaines, lorsque la mafia qui gère la collecte de déchêts à décidé de faire grêve. Lorsqu’elle reprendra le nettoyage, les déchets des napolitains iront remplir des décharges à ciel ouvert.

J’ai donc décider de réduire ma production de déchêts. Prolonger la durée de vie des appareils que j’utilise représente une première piste de réflexion, mais je me suis aperçu que 10% à 20% du volume de déchêts qui remplissent ma poubelle sont des déchets organiques (épluchure, fruits ou légumes avariés, etc...). En outre, lorsque l’on possède un jardin, viennent s’ajouter l’herbe fraichement coupée, les feuilles, etc...

 Pour économiser ses poubelles, l’utilisation d’un composteur individuel s’impose donc. Un composteur est un grand récipient qui permet d’accélérer le cycle de dégradation des déchets organique pour produire du terreau. Le site 24pm écologie décrit le fonctionnement d’un composteur .

Première solution: acheter un composteur en grande surface. 

{mosimage}Avantage

  1. En 30 minutes, l’affaire est réglée: le montage d’un composteur est, en général, sans problème. 
  2. Les composteurs habituels fonctionnent, en général, très bien.
  3. Le prix est modique (entre 50 et 80 euros). En outre, certaines communes distribuent un composteur gratuitement à leurs administrés ou accordent des primes (à l’instar du Grand Lyon)

Inconvénient

Il faut utiliser du plastique pour produire de tels composteurs et les acheminer sur le lieu de vente

Alternative: constuire son composteur individuel

On se fait souvent des idées sur la conception d’un composteur. En réalité, il s’agit d’une grande boîte qui doit être aérée.

 Comme le prouve le blog 20doigts.wordpress.com, on peut construire un composteur à partir de déchets de bois.

Autres solutions:

  1. Construire un composteur à partir de planches de palettes en bois,
  2. Recycler un vieux meubles en bois ou plastique, plutôt que de le jeter
  3. Recycler une vielle poubelle en composteur (il suffit de couper le bas de la poubelle pour la transformer en composteur